English version

La machine à dupliquer de Lamberthod

Accueil > Logos & Estampilles index > Doc index > St Claude ... > La machine..
Retour
Louis Lamberthod
Louis Lamberthod dans son atelier
Louis Lamberthod est l'inventeur d'une machine qui permet de dupliquer des pipes sculptées. Cette machine fonctionne sur le principe du pantographe.
Un palpeur suit la surface d'un modèle en métal ou en plâtre et le mouvement est transmis à des fraises qui répliquent l'original en 14 exemplaires.
La machine de Lamberthod

Détail du modèle et du poste de commande

Détail de la transmission du mouvement aux ébauchons dupliqués
La machine permet d'obtenir des têtes de pipes dont il faut néanmoins finir les détails. Conçue à la fin du XIXème siècle sur le modèle de la machine de Dalloz (1863), elle a été utilisée régulièrement au moins jusque dans les années 1930 et a permis parfois des réalisations exemplaires (voir la pipe Vercingétorix) mais aussi des pièces moins abouties (voir le lion).
L'atelier se trouvait sur le boulevard Emile Zola (St Claude) qui a été renommé boulevard Bellevue en 1941 (!)
Estampilles de Lamberthod

Carte de visite

Entête de lettre
La qualité exceptionnelle des pipes Lamberthod sculptées a permis à l'entreprise de produire à l'exportation pour des marques aussi importantes que Peterson (voir ici).
La machine est rachetée dans les années 1960 par Raymond Monneret (sculpteur) pour une tentative de restauration en vu d'une production industrielle. Devant l'impossibilité d'arriver à cet objectif, il la cède en 1969 à Olivier Racine pipier à Saint Claude. La machine fonctionne mais sa vétusté et son usure la réduisent à un usage occasionnel à des fins de démonstration.
| Plan du site | Contact | Mention Légale | © 2007-2015 pipephil |